PARDONNE-MOI :

 

Pardonne-moi de ne pas résister…

Mais puisque ton amitié est irrésistible,

Je succombe sous le poids des mots :

Leur vérité m’envahit.

 

Je te sens présente en tout coin de mon cœur.

Je me soumets au dogme qui te concerne,

Je me prosterne devant la vérité qui juge mieux que personne,

Je m’incline devant toi

Pour mieux élever mon amitié vers toi.

 

 

 


 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site